Les citoyens intéressés étaient invités, jusqu’au 17 mars 2017, à faire part de leurs commentaires en ligne relativement à la proposition de développement de l’aéroport de Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’administration municipale souhaitait les entendre sur les aspects suivants :

  1. Quelles activités permettront, selon vous, de générer des investissements, de diversifier les revenus, de maximiser les retombées économiques et de favoriser la création d’emplois à l’aéroport ou en lien avec le développement du site?

  2. Selon vous, quelles sont les activités en lien direct avec l’aéroport qui génèrent des impacts négatifs auprès de la population?

  3. Comment, selon vous, la Ville pourrait minimiser les impacts des activités aéroportuaires sur la communauté?

Prenez connaissance des commentaires acheminés par courrier et par courriel à l’administration municipale.

23 commentaires

  • 14 mars 2017 à 8 h 08 min

    Je suis contre, je crois qu’on peut développer ce site sans nuire à la qualité de vie des résidents par l’augmentation de bruit.

  • 8 mars 2017 à 11 h 55 min

    J’habite près du golf de St-jean-sur-Richelieu et je suis une de ses résidentes que les nouveaux achalandages depuis l’an 2016 à l’aéroport de St-Jean-sur-Richelieu sont des grands irritants (Exemples avions qui font des posés décollés en empruntant le même circuit au dessus de notre secteur au 2 minutes pendant 1 heures, 2 heures consécutifs et les hélicoptères qui font ce qui nous sembles des tours au dessus du même secteur au même rythme et tout cela a base altitude et avec des bruits d’enfer). Ces nouvelles pratiques ont diminué de beaucoup, beaucoup, la QUALITÉ DE VIE dans notre secteur. Avant 2016 l’aéroport ne dérangeait pas notre qualité de vie mais maintenant elle détériore grandement notre QUALITÉ DE VIE .
    Je pense que le propriétaire de l’aéroport de Saint-Jean-sur-Richelieu « soit la municipalité de St-Jean-sur-Richelieu » a le devoir de préserver la QUALITÉ DE VIE de ses citoyens. Surtout ne permettez aucune école de pilotage et ou dans le secteur de l’aviation . Faites des règlements sur les posés décollés et les hélicoptères qui sont les deux irritants en grande partie responsables de notre baise de Qualité de vie .
    Merci de votre diligence!

  • 5 mars 2017 à 10 h 59 min

    Je suis favorable au projet et d’accord avec toutes activités qui pourraient aider st-jean a être encore plus sur la map. Cours de pilotage avions, montgolfières, cadets… je réside près de l’aéroport et le bruis ou activités ne m’a jamais dérangé et l’aéroport était existante a mon arrivée.

  • 3 mars 2017 à 20 h 25 min

    Les activités possibles qui génèrent des emploies, de l’activité économique, du tourisme, il y en a plusieurs qui ne comporte pas plus d’avions et donc plus de bruit. Festivals, concerts extérieur, foire agro-alimentaire, parc récréo-touristique, marché etc. Tout sauf plus d’avion et donc moins de qualité de vie pour les résidents.

    Les activités en lien direct avec l’aéroport qui génèrent des impacts négatifs c’est les avions ! Plus il y a de trafic plus il y a d’impacts négatifs. C’est comme le trafic routier, plus il y en a plus ça dérange. Qui veut d’une autoroute directement dans sa cours ? Qui voudrais d’une autoroute d’avion directement au dessus de lui ? Le pire scénario serait une école de pilotage, c’est d’ailleurs une des sources de protestation citoyenne contre l’aéroport de St-Hubert.

    Pour minimiser les impacts des activités aéroportuaires sur la communauté : limiter et bien gérer le trafic.

    Cette consultation des citoyens semble intéressante à première vus mais va-t-elle vraiment influencer les décisions finales ? Si la Ville de SJSR et son maire M. Fecteau veulent vraiment avoir l’avis des citoyens pourquoi ne pas leurs poser simplement la question ? S’ils ont l’intention de tenir compte de l’opinion des résidents, qu’ils soumettent leur projet aux citoyens.

    Monsieur Fecteau, faites nous la démonstration que les intérêts de la population ne passeront pas loin derrière celui d’intérêts privés de quelques citoyens corporatifs, ne consulter pas seulement les résidents mais soumettez leurs votre projet par le seul moyen démocratiquement valable, un référendum.

    E. Patola

  • 24 février 2017 à 12 h 55 min

    Je crois que l’on devrait favoriser les sports/activités aériennes plus accessible à la population.
    Ce n’est pas tout le monde qui peut s’acheter une montgolfière voire un avion.

    Cependant ils devraient favoriser des ultra-légers ou avoir un centre/école de kite-surfing, drones et activités aériennes plus abordable aux citoyens qui paient cet aéroport.

    Rendons l’aéroport à la population.

  • 23 février 2017 à 14 h 22 min

    oui a l aeroport seulement s il se finance par lui meme
    ex:- charger utilisateur payeur comme parc canada avec les ecluses
    -peut etre ne pas deneiger certaines pistes l hiver (moins d achalandage)
    -beaucoup d avions de st-mathias et st-hubert viennent chez nous pour pratiquer (leur charger un montant pour utilisation et entretien)
    -les mongolfieres, commencer a preparer leurs equipements hors pistes et les transporter plus tard pour laisser les pistes libres plus longtemps
    – les avions de nos jours devraient etre munies de silencieux pour reduire la pollution sonore
    merci

  • 20 février 2017 à 12 h 00 min

    Dans un premier temps, j’estime qu’une année électorale n’est pas la période appropriée pour lancer une consultation sur un sujet aussi sensible que l’avenir de l’aéroport pour lequel les positions sont bien tranchées. Il y aurait lieu de repousser les conclusions à 2018.
    Dans un deuxième temps, en termes de développement, je suggère d’examiner le secteur des drones qui est en pleine croissance et dans lequel plusieurs petites entreprises québécoises sont actives.
    On pourrait même penser à un festival de drones pour faire découvrir ce nouvel outil de développement commercial pour les entreprises.

  • 19 février 2017 à 12 h 30 min

    Jai demeurer a St-Hubert pendant plusieurs années et je peux vous dire qu’un achalandage plus intense a de grosse répercussion sur la qualité de vie je suis en total désaccord avec tous projet d’école de pilotage ou agrandissement de l’aéroport il y a déjà les cadet l’été qui font des vols répétitifs qui m’interpelle et me dérange considérablement

  • 17 février 2017 à 9 h 35 min

    Je me demande si l’industrie des avions est vraiment si importante à être développée ici, à Saint-Jean… Il y a beaucoup d’offres dans ce domaine dans la région de Montréal et St-Hubert a une bonne longueur d’avance sur le sujet et n’est même pas à 30 minutes d’ici… Par contre, avec la montée en popularité des drones et tout leur potentiel à savoir : services d’inspection, de reconnaissance de terrain, d’accès à des endroits restreints etc… et tout le jus de cerveau qui pourrait être exploité sur le domaine et les industries ou entreprises de services qui pourraient ouvrir des nouveaux marchés ici… Je crois qu’il y a peut-être une petite place à dédier à cette idée sur le site, surtout qu’un drone est plus petit et moins bruyant qu’un avion… ; )

  • 14 février 2017 à 15 h 50 min

    Bonjour,

    Nous habitons à une certaine distance de l’aéroport (rue St-Hubert, quartier St-Gérard) et nous subissons tout de même une nuisance sonore en provenance des engins volants à moteurs ou turbines ou je ne sais trop.

    Un aéroport peut être une infrastructure intéressante mais je ne crois pas qu’un agrandissement soit souhaitable.

    Merci de votre attention.

  • 11 février 2017 à 15 h 19 min

    À qui de droit,
    Je suis tout à fait d’accord à ce que le développement de l’aéroport aille de l’avant. Depuis mon enfance,
    cet élément unique est présent et il est utilisé pour la formation des cadets de l’aviation et pour les affaires . C’est un acquis unique qu’il faut préservé. Nous sommes situés près des États de la Nouvelle Angleterre et l’autoroute qui fait partie du paysage favorise les échanges commerciaux . Le groupe d’opposition fait fi que les résidents savaient très bien qu’ils s’installaient près d’un aéroport, avec les inconvénients qu’ils combattent aujourd’hui à tort. Un acquis est un acquis pour la grande région du Haut-Richelieu et il faut favoriser sa croissance. Quelle belle occasion d’en faire la promotion à l’International !

  • 8 février 2017 à 22 h 44 min

    Bonjour,

    Je crois fortement que St-Jean doit se compter chanceux d’avoir un tel aéroport. On doit continuer à le développer en attirant des compagnies d’entretiens, des compagnies de recherche et développement, des spectacles aériens, créer un club de planeur, construire un restaurant, salon des pilotes, établir une liaison autobus entre l’aéroport et le centre-ville, etc. L’aéroport est un des rares à être doté d’une tour de contrôle on doit tirer avantage de cet attrait pour attirer des visiteurs.

    Ce qu’on entend souvent, ce sont les gens critiqués à propos du bruit, la majorité du bruit vient des écoles de pilotages qui sont basés en particulier à St-Hubert. La totalité de ces écoles devront dotées leurs avions de silencieux dans les prochains mois. Donc la source principale de bruit sera presque éliminée.

    Je suis totalement en désaccord que la ville rase cet aéroport pour faire pousser des condos à bas prix en s’associant avec un promoteur quelconque. On doit développer l’activité économique autour de cet aéroport et encadré ces activités pour limiter les dérangements aux citoyens. Les citoyens devront aussi mettre de l’eau dans leur vin, car pour voyager dans le sud ça prend des pilotes, et les pilotes doivent se faire former quelque part. Les gens aiment bien et son fier quand le commandant de bord faire son « briefing » en français et qu’il s’agit d’un québécois, et bien nous devons leur permettre de suivre leur formation près des centres urbains afin de limiter les coûts qui sont déjà très onéreux …

    Merci.

  • 8 février 2017 à 14 h 19 min

    Pendant tout l’été et automne 2016 il y as eu des hélicoptères qui passait très bas au dessus de la rue Boisvert faisais un ti bout et revenais atterrissait a l’aéroport et repartais encore et cela pendant presque 2 heures par jour et plusieurs fois la semaine c’étais très dérangeant et bruyant car ce sont aussi de gros engin .Je pense que ce serais pas une bonne idée même si il passe ailleurs ça vas déranger d’autres gens a moins qu’il passe ou il y as des terrains vacants .

  • 4 février 2017 à 20 h 52 min

    Le fait de vouloir faire du développement économique est tout à fait louable et je suis tout à fait d’accord. Par contre il faut bien comprendre les impacts des décisions qui seront prises. Dans mon cas, le bruit est un facteur extrèmement important. Je demeure sur la rue Chagnon qui sert de référence au pilote pour l’approche de l’atterrissage car cette rue Chagnon est directement en ligne avec la piste 11 – 29. Les avions passent donc directement au dessus de ma maison et à très basse altitude. Je suis conscient que je dois subir les atterrissages et docallage des vols standards, mais je n’ai pas à subir les ‘Touch and Go’ de tout ceux qui sont en train d’accumuler des heures de pratiques. Ceci est particulièrement pénible pour les vols de nuit. Hier encore je me suis fait réveiller à 1:35 du matin par un atterrissage bruiyant ??? En comparaison avec le bruit du train qui passe la nuit,(au moins on s’habitue) du ‘Touch and Go’ c’est comme si un train faisait le tour de votre maison (Même les samedi et dimanche) et revenait à intervalle de 6 à 8 minutes (J’ai des vidéos à ce sujet). Je comprend que pour la très grande majorité des citoyens de la grande ville de Saint-Jean il n’y a aucun impact d’avoir des avions ou non parce qu’ils volents déjà trop haut. Cependant il faut absolutment tenir compte du bruit quelques fois infernal et répétif qu’une minorité doit subir. Je suis disponible pour discuter de façon constructive avec la ville de Saint-Jean si vous en avez besoin. Merci de prendre compte de mes commentaires.

    • 17 février 2017 à 9 h 21 min

      Pour ce qui est du bruit, la tour de contrôle permet justement de s’assurer que les avions ne décollent pas vers les maison, mais plutôt vers la carrière… Vous pouvez toujours voir à ce que l’acoustique soit revue sur votre maison : les fenêtres sont-elles mal isolées et les chambres à coucher sont-elles du même côté que l’aéroport ? Si oui, est-ce possible d’aménager le salon ou la salle à diner à cet endroit et mettre vos chambres de l’autre côté ? Le promoteur immobilier qui a fait construire votre maison n’avait probablement pas pensé à ce petit détail insignifiant et vous avez tout de même acheté là, plutôt que d’aller un peu plus loin !

  • 2 février 2017 à 18 h 55 min

    Étrange que des gens qui apprécient beaucoup le voyage et les vacances ignorent par quel moyens le tout devient possible. Il manque des milliers de pilotes pour remplacer ceux qui vont prochainement prendre leur retraite et les endroits vraiment appropriés pour parfaire leur formation sont excessivement rares. Celle ci est possiblement la meilleure que je connais, j’ai suivi ma formation ici et fortement apprécié le choix de pistes pour contrer les soubresauts du climat, et la tour de contrôle qui est une denrée rare au Québec (J’en connais cinq au total). Chaque municipalité a été fondée à cause d’une activité économique et sociale quelconque. Juste vivre sur les habiletés des autres et ne rien contribuer est malsain comme façon de penser. Les pilotes ne sortent pas d’une boîte de céréales, ils sont le résultat d’un cheminement intense et maintenant tout doit être mis en oeuvre pour préserver l’expertise aéronautique québécoise. Et après tout, la souveraineté vient de la capacité du peuple de protéger et d’occuper son territoire. L’aviation est un des outils les plus importants. Nous avons un véritable joyau de l’aviation à nos portes, et les besoins sont criants.

  • 1 février 2017 à 12 h 30 min

    C’est une excellente idée d’avoir un aéroport. C’est bon pour l’économie. Il y a toujours moyen de réduire le bruit pour les résidents alentour de l’aéroport. Je suis tout à fait d’accord avec vous.

  • 28 janvier 2017 à 10 h 58 min

    Pour ma part il faudrais un corridors aérien entré et sortie de la piste
    90 et 24sortie entré piste 02 vers ch. Grand Bernier Sud.
    pour rentabilisé le site en faire un parc de haute-technologie et un prix plus bas que la concurrence des terrains pour attirer des investisseurs qui on des lien d affaire avec le collège et la base militaire ainsi que Rheinmetall Canada.
    Merci.

  • 26 janvier 2017 à 17 h 26 min

    Pour aider à réduire le bruit, il faut que la piste 06-24 soit ouverte plus souvent. D’ailleurs, cette piste devrait être en fonction aussi souvent que la 11-29 car les vents sont presque à 50% 06-24 et 50% 11-29.
    Au lieu de la fermer l’hiver pour aucune raisons, et de la fermer pendant presque 3 mois pour le festival des Montgolfières, maintenez-la ouverte ! Vos citoyens vont vous remercier.

    Décoller de la 06-24 est la seule vraie façon de réduire le bruit qui nuit aux citoyens demeurant près du seuil de la 29. Cela réduira la fréquence du bruit d’au moins 50%.

    • 31 janvier 2017 à 15 h 26 min

      Je suis tout fait d’accord avec vous!!

  • 23 janvier 2017 à 15 h 25 min

    Bonjour,

    Dans votre projet, je ne vois rien sur la réduction du bruit pour les résidents qui demeurent aux alentour de l’aéroport. De plus l’idée de concentrer le traffic sur une seule piste va juste empirer le problème!

    Le dévelopment économique doit se faire dans le respect de tous les citoyens.

    À plusieurs reprise il y a eu une tentative de rentabiliser l’aéroport et ça toujours été un échec, il serait peut-être temps d’envisager d’autre solution.

    Merci
    Sylvain Nadeau

    • 24 janvier 2017 à 10 h 45 min

      Bonjour M. Nadeau,

      Nous vous remercions de votre commentaire. Le projet de développement de l’aéroport comprend la réalisation d’une étude sur le climat sonore ainsi qu’une étude sur l’impact de la fermeture de pistes. Nous vous invitons à consulter le document PDF intitulé «Proposition de développement de l’aéroport municipal» pour en savoir plus. Vous le trouverez ici: http://consultationaeroport.sjsr.ca/index.php/proposition-de-developpement/

      Nous vous invitons également à remplir le questionnaire sur la proposition qui sera en ligne dès ce vendredi 27 janvier 2017. Voici le lien du questionnaire: http://consultationaeroport.sjsr.ca/index.php/questionnaire-sur-la-proposition/

      Merci.

    • 31 janvier 2017 à 15 h 38 min

      Vous avez parfaitement raison…le bruit et ce mouvement incessant (à certaines heures) et désordonné de va et vient d’avions est stressant et insupportable à la longue…ils atterrissaient dans ma cour…ou presque…

      J’ai habité dans le secteur durant un an (sans savoir ce qui m’attendait…) et je suis déménagée loin de l’aéroport par la suite POUR AVOIR ENFIN LA PAIX!!!

      Ne lâchez pas……..

Les commentaires sont fermés.